- 30 03 21 - Tribune - Jean-Pierre Dominiccini - Moi...Didier Ratsiraka
Jean-Pierre Domenichini, époux de Monique Dorothée Bakoly Ramiaramanana, spécialiste de la langue et de la civilisation malgache; a voué sa vie à la connaissance historique et anthropologique de Madagascar. En 2015 il s'est livré dans Tribune à une analyse critique de l’ouvrage de Cécile Lavrard-Meyer, intitulé « Didier Ratsiraka. Transition démocratique et pauvreté à Madagascar » publié chez Karthala. Un gros livre de 600 pages où sont transcrits les entretiens qu’elle a eus avec l’ancien chef de l’Etat. Par des extraits d’ouvrages et des articles de presse, elle a su recréer dans cet ouvrage l’atmosphère d’une longue époque jusqu’à nos jours. Face aux polémiques nées de ses 23 ans à la tête de l’Etat, Didier Ratsiraka prétend, à travers ces entretiens, rétablir la « vérité historique ». La tribune libre a été rééditée par Tribune le 30/03/21

<> 28 03 21 - AFP - Mort de l'ancien président Didier Rarsiraka
Vingt ans de pouvoir soldés par un long exil en France... L'ex président de Madagascar et ardent militant anticolonial, Didier Ratsiraka, surnommé « l'Amiral rouge » pour son socialisme révolutionnaire décliné à la sauce locale, est mort dimanche à 84 ans sur l'île de l'Océan Indien. Hospitalisé à Antananarivo en début de semaine pour une grippe, Didier Ratsiraka a été président de 1975 à 1991, puis de 1997 à 2002. « Les Malagasy (Malgaches) ont perdu un illustre patriote », a déclaré l'actuel président, Andry Rajoelina, sur Twitter. Il sera enterré lundi.

- 28 03 21 - Chronique de Vanf - Didier Ratsiraka - Clap de pas fin
Comme tant d’autres, j’en aurai écrit sur Didier Ratsiraka. De ces nombreux textes, à la mesure de son extraordinaire longévité sur une scène médiatico-politique malgache qu’il aura réussi à occuper, sinon à accaparer, jusqu’aux derniers jours de sa vie, j’en choisis un, presque au hasard. Ce n’est pas l’hagiographie attendue en pareilles circonstances : mais, pouvait-on occulter le côté obscur dans « Ratsiraka, rien que Ratsiraka, mais tout Ratsiraka » ? « Vous admirez Ratsiraka, c’est votre problème » m’avait un jour dit un de ses vieux adversaires, Manandafy Rakotonirina. Admirer, n’est pas le mot juste. Pourtant, c’est celui qui se rapproche finalement le mieux de la vérité. Tour à tour, applaudi (1973 et la révision des accords de coopération), craint et détesté (1975-1990 et la République socialiste), insulté et maudit (les crises de 1991 et 2002), mais toujours écouté (jusqu’à 2020-2021 et cet épisode coronavirus), Didier Ratsiraka (4 novembre 1936- 28 mars 2021) n’a pas fini de faire parler de lui.

Lire aussi : 28 03 21 - Malagasynews - L'amiral Didier Ratsiraka décédé à 84 incarne un pan de l'histoire de Madagascar

<> 27 03 21 - Madagoravox - Vaccin Covid - A Mada ils sont complétement piqués...
La vue d’une pétition pour « Permettre l’accès au vaccin anti-Covid19 pour les Malagasy et résidents qui le souhaitent » m’a fait bondir … La question, oh combien éthique et essentielle du droit à la vaccination que doit exercer chaque individu, est légitimement posée… Sa formulation m’a interpellée : "[…] nous souhaiterions attirer votre attention sur les attentes et les besoins d’une partie de la population Malagasy qui aimerait pouvoir se faire vacciner contre la Covid19, et nous vous demandons humblement de mettre très bientôt le vaccin à disposition des Malagasy qui le souhaitent.[..]" L’humilité du ton m’interpelle…

- 24 03 21 - Le Monde - L'inquiétant "ni oui ni non" de l'exécutif malgache sur la vaccination
Alors que la deuxième vague fait des ravages, le gouvernement dit ne pas être « contre le vaccin » mais préfère miser sur son remède traditionnel à base d’artemisia. Andry Rajoelina persiste et signe. Un an jour pour jour après sa première prise de parole pour annoncer la fermeture des frontières de Madagascar à cause du Covid-19, le chef de l’Etat a évoqué lors d’une émission spéciale à la télévision, samedi 20 mars, ses doutes quant aux bienfaits de la vaccination. « Nous ne sommes pas contre le vaccin. Mais nous sommes en phase d’observation pour le moment. Il y a trop d’effets secondaires […] Personnellement, je ne suis pas encore vacciné et je n’ai pas l’intention de me vacciner », a déclaré le président en montrant face caméra une boîte de CVO+, la formule galénique du remède traditionnel à base d’artemisia Covid-Organics (CVO) qu’il a lancé il y a près d’un an. La production de CVO et de CVO+, dont Andry Rajoelina a fait le fer de lance de sa stratégie sanitaire, s’est accélérée pour faire face à la seconde vague de contaminations que connaît aujourd’hui Madagascar. Bien qu’aucune étude scientifique ne vienne pour le moment étayer les effets thérapeutiques de ces remèdes, la tisane devrait être bientôt distribuée gratuitement au niveau des fokontany (sorte de mairies de quartier) et des centres de santé de base.

<> 19 03 21 - Appel solennel de la PFNOSCM pour sauver la patrie
Madagascar traverse de nouveau selon elle un moment très délicat de son histoire
. Les séquelles des confinements continuent de peser sur le quotidien des citoyens. Les tensions politiques actuelles étaient prévisibles, au vu du contexte mondial de la pandémie. Elles ont été aggravées par un style de gouvernance qui tend vers l’autocratie en fermant tout véritable dialogue et toute transparence dans la gestion de la crise sanitaire. Une gestion inquiétante qui favorise l’anarchie, la défaillance de l’Etat et constitue une menace pour la République. Et la PFNOSCM de citer des causes de ce climat délétère : séquelles de crises politiques récurrentes mal résolues, gestion politisée, opaque, unilatérale, exclusive, injuste, discriminatoire et non-visionnaire de la pandémie, gestion opaque et douteuse des aides extérieures liées à la pandémie, absence de mesure concrète et efficace pour protéger les emplois, pour alléger et soutenir les entreprises sur les méfaits du confinement, perception controversée des priorités étatiques qui aggrave les inégalités, inexistence d’une vision et d’une politique nationale de développement à long terme partagée par toutes les forces vives, dilapidation des ressources naturelles et destruction de l’environnement au profit d’une classe politique appartenant à un réseau mafieux hautement protégé, élections démocratiques de façade, restriction de l’espace civique, véritable danger pour la démocratie. La PFNOSCM prône la mise en œuvre d’une véritable réconciliation nationale, une refondation de la République, la restauration de l’Etat de droit, l’instauration de la décentralisation, le renforcement des instruments anti-corruption, la refonte de la liste et des lois électorales et la redéfinition de la mission des forces de défense et de sécurité.

<>
19 03 21 - Amnesty International - Le déni face aux vaccins anti-COVID-19 prive des millions de personnes de toute vaccinationr
Alors que la majorité des pays du monde tentent de se procurer autant de vaccins anti-COVID-19 validés par l’OMS que possible, le gouvernement de Madagascar recommande un traitement à base de plantes qu’il qualifie de « remède miracle ». Aucun élément ne permet de penser que Covid Organics (CVO), un tonique à base de plantes, est efficace dans la prévention des infections au COVID-19, ce qui n’empêche pas le gouvernement d’en faire la promotion en réponse à la hausse du nombre de cas recensés.Les autorités doivent cesser de bloquer au niveau national les vaccins contre le COVID-19 et établir un plan concret afin de fournir des doses susceptibles de sauver des vies, et lui associer une stratégie nationale de vaccination sensée. S’il ne le fait pas, le gouvernement manquera gravement à ses devoirs en matière de droits humains, ce qui pourrait avoir des conséquences désastreuses et donner lieu à de nouveaux décès.

- 07 03 21 - D'après La lettre de l'Océan Indien, l'equipe rapprochée d'Andry Rajoelina
Andry Rajoelina s'appuie sur une équipe triée sur le volet pour gérer les affaires du pays. Choisis avant tout pour leur fidélité, ces conseillers privilégient la communication.La Lettre de l'océan Indien (Africa Intelligence) pass en revue la lste des femmes et des hommes qui agissent dans l'ombre du prsident.

 


 <> Articles particulièrement signalés - <>doc  Documents à valeur permanente

___________________________________________