31 décembre 2018

REVUE DE PRESSE - DECEMBRE 2018

Andry Rajoelina est arrivé en tête du 1er tour de la présidentielle, avec 35 % des suffrages, devançant largement Marc Ravalomanana (39 %). Le président sortant, Hery Rajaonarimampianina, relégué en 3e position avec moins de 9 % des voix, a annoncé qu’il ne soutiendrait aucun des deux finalistes, démentant les rumeurs d’un ralliement à Marc Ravalomanana. Le pasteur Mailhol, arrivé très loin derrière, en 4e position, n’a pas donné non plus de consigne de vote. La CENI a décidé de continuer à utiliser son logiciel de traitement des... [Lire la suite]
Posté par jumami à 07:41 - Permalien [#]

30 décembre 2018

ARTICLES REMARQUES - DECEMBRE 2018

- Un peu plus de 1 000 partisans de Marc Ravalomanana se sont rassemblés dans le calme sur la place du 13-Mai, dans le centre de la capitale. 300 membres de forces de l’ordre étaient sur les lieux en début de journée et barraient l’accès à une partie de la place. Un barrage a finalement été levé une heure plus tard suite à une négociation, laissant les manifestants occuper les lieux. Marc Ravalomanana lui-même n’était pas présent mais ses proches, notamment des députés de son parti ou encore d’anciens candidats à la présidentielle... [Lire la suite]
Posté par jumami à 07:46 - Permalien [#]
30 novembre 2018

REVUE DE PRESSE - NOVEMBRE 2018

 La CENI a été la cible de nombreuses attaques de la part des candidats tout au long du processus électoral, elle s’est efforcée de jouer la carte de la transparence sans y parvenir véritablement. Avant le 1er tour, les mises en cause se sont focalisées sur l’élaboration de la liste électorale, l’existence de prétendus bulletins uniques pré-cochés et de bureaux de vote « fantômes ». Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana ont déposé plainte auprès de la CENI pour les violences subies durant leur campagne. Seuls six... [Lire la suite]
Posté par jumami à 08:55 - Permalien [#]
28 novembre 2018

ARTICLES REMARQUES - NOVEMBRE 2018

  <> 28 11 18 - Proclamation des résultats officiels du 1er tour par la HCC - Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana disputeront le 2e tour le 19 décembre, en obtenant respectivement 39,23 % et 35,35 % des 4 980 604 suffrages exprimés. Le taux de participation est de 53,95 %, soit 5 367 550 votants sur les 9 949 083 inscrits. Le nombre de votes blancs et nuls est de 386 946.La campagne électorale du second tour s'ouvre le 3 décembre pour une durée de 15 jours.  Le scrutin est prévu le 19 décembre. Dans un message... [Lire la suite]
Posté par jumami à 07:10 - Permalien [#]
31 octobre 2018

REVUE DE PRESSE - OCTOBRE 2018

Plus que quelques jours de campagne avant le 1er tour du scrutin présidentiel, le 7 novembre. De nombreuses péripéties ont émaillé la période de campagne, faisant parfois douter que le scrutin puisse se dérouler à la date fixée et dans des conditions telles que la paix civile soit assurée et le résultat accepté par toutes les parties. « Campagne ou caprice ? A quoi sert une campagne dans un pays extrêmement pauvre ? » A plus forte raison, à quoi sert une élection dont le budget est fourni par l’assistanat... [Lire la suite]
Posté par jumami à 07:02 - Permalien [#]
27 octobre 2018

ARTICLES REMARQUES - OCTOBRE 2018

<>  27 10 18 - RFI - Interview de Ketakandriana Rafitoson de TI-IM - « En ne jouant pas la transparence financière, les candidats méprisent les citoyens » Le 7 novembre aura lieu le premier tour de l’élection présidentielle qui verra s’affronter 36 candidats. Ketakandriana Rafitoson est la directrice exécutive de Transparency International Initiative Madagascar. En tant que représentante de la société civile, elle dénonce la débauche de moyens des trois plus gros candidats, les promesses ubuesques lancées à la foule lors... [Lire la suite]
Posté par jumami à 06:37 - Permalien [#]

30 septembre 2018

REVUE DE PRESSE - SEPTEMBRE 2018

Pour le SeFaFi, l’élection d’un président ne suffit pas à garantir la bonne marche des affaires étatiques. « Les législatives et les communales constituent même les échéances électorales les plus importantes : elles permettent d’élire les représentants de la population chargés d’élaborer et de voter les lois de la République (législatives), ainsi que les responsables qui fourniront aux citoyens des services administratifs de proximité (communales). Devraient aussi enfin suivre les élections régionales et provinciales. Il est donc... [Lire la suite]
Posté par jumami à 10:56 - Permalien [#]
29 septembre 2018

ARTICLES REMARQUES - SEPTEMBRE 2018

<> 29 09 18 - SeFaFi - L'élection présidentielle, un test de maturité démocratiqueLe SeFaFi a tenu une conférence de presse pour faire le point sur les affaires nationales. Selon lui,l’élection d’un président ne suffit pas à garantir la bonne marche des affaires étatiques. « Les législatives et les communales constituent même les échéances électorales les plus importantes : elles permettent d’élire les représentants de la population chargés d’élaborer et de voter les lois de la République (législatives), ainsi que les... [Lire la suite]
Posté par jumami à 06:53 - Permalien [#]
31 août 2018

REVUE DE PRESSE - AOUT 2018

Le Conseil du Fampihavanana malagasy (CFM) a élaboré une proposition de charte d'apaisement à distribuer aux candidats à la présidentielle. Cette charte contient entre autres des règles liées à l'éthique et à la morale, ainsi que les obligations des candidats vis-à-vis de la loi. Le KMF/CNOE a lancé un appel à une collaboration entre le Bianco et le Samifin pour contrôler l’origine des fonds de campagne des candidats. Une recommandation qui nécessiterait que soient amendés les textes qui régissent le fonctionnement de ces deux... [Lire la suite]
Posté par jumami à 07:23 - Permalien [#]
29 août 2018

ARTICLES REMARQUES - AOUT 2018

<>  29 08 18 - Communiqué du Craad-OI et du Collectif Tany - ZES - Abandon volontaire de la souveraineté nationaleLes deux organisations jugent « qu’il serait plus raisonnable et dans l’intérêt de tous, y compris du président-candidat et de ses proches, que cette loi ne soit pas promulguée, ni avant les élections ni après ». De sérieuses questions se posent, selon eux, sur la séparation du territoire malgache en plusieurs « Etats ZES », les accaparements de terre et la perte de la souveraineté nationale... [Lire la suite]
Posté par jumami à 07:29 - Permalien [#]